Le KhaoSoï est l’un des plats les plus populaires dans le nord de la Thaïlande, c’est même l’une des spécialités locales de Chiang Mai dont il existe de nombreuses versions selon les régions. Si vous êtes de passage à Chiang Mai ou à la frontière birmane, vous ne pourrez pas y échapper, et c’est tant mieux. Ce plat vraiment délicieux est à la fois crémeux, réconfortant et parfumé. Laissez-moi vous présenter notre recette du Khao Soï.

Pour s’adapter à l’alimentation d’un plus grand nombre, je vous propose des alternatives végétariennes. Pour ce qui est de vous proposer une recette intégralement végétale, sans pâtes aux œufs, une idée me vient. Ainsi, pour tous les végans et cœliaques -le rendu ne sera évidemment pas le même- mais essayer de remplacer les noodles aux œufs par des nouilles de riz larges. Nos voisins du Laos les utilisent dans leur propre version du KhaoSoï. Si vous testez, n’hésitez pas à me faire part de vos impressions en commentaire.

Ingrédients pour la recette du Khao Soï :

  • De la pâte de curry rouge (notre recette disponible ici ou une pâte achetée en magasin)
  • De la poudre de curry jaune ou 1 càc de curcuma.
  • 250g de lait de coco.
  • Une cuisse ou deux de poulet avec la peau ou 100g de tofu selon le nombre de convives.
  • 200g de nouilles aux œufs / ou de nouilles de riz crues ou précuites (pour les cœliaques ou les végans)
  • 20g de nouilles aux œufs préalablement entièrement frites (facultatif mais cela apporte du croquant a la soupe)
  • 15g de sauce poisson / ou de sauce tamaris
  • 1 càc de sucre de palme (produit répandue en Asie, mais vous pourrez en trouver sur internet ou le remplacer par du sucre de coco ou de canne)
  • Du sel.
  • Un oignons rouge haché.
  • 1/2 citron vert
  • 1 ou 2 càs de chou mariné (facultatif).
  • De la coriandre ou du persil pour une version plus Frenchy.

Recette du KhaoSoï :

  • Mélanger la pâte de curry rouge avec la poudre de curry jaune ou le curcuma.
  • Ajouter le mélange dans un wok et cuire à feu doux. Verser immédiatement 1/3 du lait de coco et remuer jusqu’à ce qu’il soit parfumé.
  • Ajouter le poulet / tofu et remuer constamment jusqu’à ce qu’il cuise (quand j’ai le temps, j’aime faire dorer légèrement mon tofu ou poulet avant de l’incorporer a la recette).
  • Ajouter le reste du lait de coco et mettre le wok sur feu moyen.
  • Ajouter le sucre, le sel, la sauce, remuer et laisser en cuire le poulet/tofu en douceur.
  • Enfin, ajouter les nouilles précuites ou non (dans ce cas laissez-les cuire dans votre bouillions de coco).
  • Quand la viande et la nouilles sont cuites, verser le tout prudemment dans deux petits bols (ou un seul grand si vous êtes des gourmands) et ajouter les nouilles frites !
  • Ici en Thaïlande, chacun ajoute selon ses gout : de l’oignon rouge frais, du chou marine, de la coriandre/persil et un quartier de citron vert pressé.

Et voilà comment inonder votre cuisine de douces flagrances qui devraient vous transporter jusqu’à la table d’un petit resto de rue de la vieille ville de Chiang Mai, vue sur le fleuve et les tuk-tuk, baguettes à la main et le sourire aux lèvres 😉

J’espère que cette recette vous a plu, pour ma part j’en ai déjà l’eau à la bouche… Aides-nous à donner vie au site Adventhai, penses à laisser un commentaire et/ou une note, c’est toujours un plaisir de lire les retours de nos lecteurs.

À lire aussi :

Merci à Élisa qui a contribué à la rédaction de cet article.

Vous pouvez également aimer :