Dans cet nouvel article dédié a l cuisine thaïe, je vous présente notre recette du Mango Sticky Rice facile, vous allez pouvoir épatez et régalez vos convives ou simplement vous faire plaisir. Alors à vos tabliers et on se retrouve en cuisine.

Parlons peu, mais parlons bien. Quelqu’un dans l’assistance peut-il me présenter un dessert plus populaire que le Mango Sticky Rice ?
Vous commencez à me connaitre, je suis toujours (trop) honnête et à mon sens ce dessert et oui thaïlandais, mais bien souvent dégusté par nous les Farang. Non pas que les Thaïlandais ne se régalent pas avec, loin de là.

D’ailleurs, si vous comptez venir découvrir ce beau pays, pas de panique, vous en trouverez absolument partout, dans toutes les villes, dans les marchés, dans la rue, dans les restaurants. Bien sûr, il y en a des meilleurs que d’autres, alors mon conseil est de tous les goûter, de cette façon je ne serais pas la seule à avoir pris du poids au royaume de Siam :).

Ingrédients pour la recette du Mango Sticky Rice facile :

Pour cette recette que, il est préférable de préparer son riz la veille. Sinon, il faudra vous y prendre tôt, au moins 6h avant (et oui, quand on aime on ne compte pas) !

  • 100g riz gluant crut (ici cela se trouve très facilement, mais en France il me semble que dans les rayons ou magasins du monde vous devriez en trouver aussi).
  • 500g d’eau + 250g de lait de coco (1).
  • 250g de lait de coco (2)
  • 2 à 6 càs de sucre de canne ou sucre blanc, (ici les locaux utilisent du sucre de palme ou glucose).
  • 1 pincée de sel
  • 1 belle mangue

Recette et étapes du Mango Sticky Rice facile :

Préparation du riz (la veille) :

  • Rincer correctement votre riz à l’eau clair. Égoutter-le, puis laisser le tremper toute la nuit de préférence ou 6h au minimum. 

Préparation du dessert (le jour J) :

  • Égoutter le riz, puis le mettre dans une casserole avec l’eau et le lait de coco (1). Porter à ébullition puis laisser cuire environ 20-25 minutes en remuant régulièrement. Réserver.
  • Dans une autre casserole, chauffer le lait de coco (2) avec le sucre et le sel. Remuer bien et laisser cuire jusqu’à ce que le lait épaississe.
  • Ajouter le riz cuit, mélanger jusqu’à ce qu’il soit imprégné de lait de coco. Verser la quantité désirée dans des bols.
  • Servir le riz au lait de coco tiède ou froid en fonction de ce que vous aimez et y ajouter les tranches de mangue à côté ou par-dessus. Fermer les yeux, vous êtes au pays du sourire.

Bonus :

  • Pour plus de gourmandise à votre dessert, vous pouvez y ajouter des graines de sésame (toastées ou natures), des feuilles de menthe ou un filet de chocolat fondu. Ici, il y a souvent un petit sachet de lait de coco sucré qui accompagne ce dessert.
  • Je vous invite a ne surtout pas supprimer le sucre dans cette recette, si aussi ce qui apporte la texture collante et gourmande.
  • En Thaïlande, le riz est parfois cuit avec des fleurs, il n’est pas rare de manger du Mango Sticky rice bleu ou rose. Ne soyez pas surpris ce sont les pétales de fleur pea butterfly qui donnent cette délicate couleur naturelle. C’est ainsi que le peut préparer des infusions très belles a regarder et douce a déguster.
  • Enfin, pour la présentation, vous pouvez choisir de tout mettre dans un bol, le riz et la mangue. Mais si vous voulez varier la présentation, pourquoi ne pas essayer de faire un joli dôme avec le riz (grâce à un bol) et de servir la mangue en tranche à côté ?
  • Pour la cuisson du riz (étape 1) Dédé me répète toujours de ne pas trop remuer le riz pour une cuisson homogène. Si cela accroche au fond de la casserole, ne le gratter surtout pas pendant la cuisson, cela risquerait de donner un gout est une texture désagréable a votre dessert tandis que si vous le laisser ainsi on n’y verra que du feu, enfin sauf pour celui qui fait la vaisselle :).

J’espère que vous en aurez autant l’eau à la bouche que moi après cette lecture et que vous réussirez à apprécier ce plat sucré si emblématique de la Thaïlande. Et si en attendant de venir nous retrouver ici, vous souhaitez faire un repas entièrement thaïlandais, n’hésitez pas à le faire découvrir nos autres recettes.

À lire aussi :

Merci à Élisa qui a contribué à la rédaction de cet article.

Vous pouvez également aimer :