Vous prévoyez de partir visiter la Thaïlande , mais vous ne savez pas quelle est la meilleure saison pour découvrir les plages paradisiaques aux eaux cristallines ainsi que les rizières verdoyantes du nord ? Nous vous dévoilons ici les meilleures saisons pour découvrir la Thaïlande selon la région de votre prochain voyage mais, aussi en fonction du climat et de l’affluence touristique pour ceux qui souhaitent vivre un voyage plus authentique. Pour finir nous parlerons aussi de plongée, alors si vous êtes amateur, lisez bien jusqu’au bout pour connaître la saison la plus propice à cette pratique !

La haute saison touristique en Thaïlande.

La Thaïlande est une destination très appréciée des Français et des voyageurs en quête de chaleur, de cocotiers et de paysages luxuriants. Chaque année, près de 40 millions de touristes posent leurs bagages au pays du sourire. Située en Asie du Sud-est, la Thaïlande est une destination carte postale pour tous. Ses paysages se décomposent en deux parties : le sud pour les amateurs de plages et de sports nautiques ; et le nord pour les amoureux des rizières, des montagnes et de randonnées en tout genre.

Généralement, la haute saison touristique débute vers décembre, un peu avant les fêtes de fin d’année, pour finir vers mi-mars. Les prix sont alors plus élevés, les îles sont bondées et les habitants moins patients. Le billet d’avion et les logements de vacances voient leurs tarifs augmenter de 50% en moyenne. Néanmoins, cette période offre aux visiteurs un climat agréable et des températures idéales. Si vous êtes en quête de plus de tranquillité, c’est simple, évitez les périodes de vacances scolaires et/ou allez là où les autres ne vont pas :).

Les 3 principales saisons en Thaïlande.

Entre novembre et février, le climat est idéal pour visiter la Thaïlande. Comme par hasard cela concorde parfaitement avec la haute saison touristique… À cette période, les températures sont chaudes sur une grande partie du pays, mais fraîches la nuit dans le nord ; et les pluies se font discrètes. Néanmoins, il faut tenir compte du facteur chance et de la bonne volonté de mère Nature pour avoir une météo parfaite lors de votre séjour ! Le Royaume de Thaïlande étant très vaste, il est important de savoir que le sud et le nord ont des climats bien différents et parfois même opposés, et ce, au même moment de l’année. Il est donc judicieux de cibler vos envies avant votre départ pour préparer votre backpack en fonction. Mais tout va bien, car cet article est là pour vous aiguiller ;).

En Thaïlande, on distingue essentiellement trois saisons :

  • La saison fraiche dite sèche de novembre à février humidité a taux bas et très peu voir pas présentes.
  • La saison chaude de mars à mai, la chaleur et parfois insupportable voir caniculaire.
  • La saison des pluies (moussons) de juin à octobre avec un fort taux d’humidité.

De façon générale, les températures sont agréables une grande partie de l’année (25-30°). À Bangkok, les températures sont relativement stables toute l’année. En saison sèche quand les températures montent, la capitale devient vite étouffante, c’est le moment propice aux balades sur les klongs à la découverte des marchés flottants. La saison des pluies, donne quant à elle, parfois de grosses averses et des inondations, malheureusement de plus en plus régulières avec le dérèglement climatique.

La meilleure saison pour partir en Thaïlande Nord.

  • Selon notre expatriée Marine, septembre est la meilleure saison pour visiter la Thaïlande du Nord et profiter de toute sa splendeur. Les pluies se calment en douceur pour laisser place à un ciel plus dégagé. Les températures sont très agréables avec une moyenne de 25°C et les rizières sont absolument superbes. L’ensemble de la végétation est verdoyante et luxuriante. Les randonnées matinales promettent d’agréable moment les jours plus ensoleillés.
  • Néanmoins, fin juin est également une excellente période pour éviter les nombreux touristes et profiter de la splendeur des paysages. La nature reprend son souffle après les grosses chaleurs et le temps est propice aux balades. Le ciel est dégagé, néanmoins la majorité des rizières ne sont pas encore exploitées, ce sont donc les buffles et les vaches que l’on peut observer pendant cette période.

Brûlis : La pire saison pour visiter la Thaïlande du Nord.

Les pires moments, sans hésitation, sont les mois de mars et avril :
Chaleur étouffante, paysages secs, pollution de l’air due à la canicule et aux brûlis. La culture sur brûlis est une technique ancestrale agricole, mais aussi utilisée dans certains parcs nationaux. Celle-ci consiste à mettre le feu à une parcelle pour permettre le désherbage intégral des cultures et mauvaises herbes. Certains rangers et agricoles affirment que cela est nécessaire afin de permettre aux nouvelles racines/plantes que les anciennes herbes/plantes/cultures mortes étouffent de reprendre un nouveau souffle. C’est un sujet sensible qui met parfois en désaccord les citadins et les agricoles.

Les feux ont lieu entre février et avril en fonction de la météo et la région. Un épais brouillard recouvre alors parfois le nord du pays. Les conséquences sur la santé sont réelles, allant de la simple irritation aux problèmes respiratoires. Et d’un point de vue purement touristique, ce n’est vraiment pas top pour admirer les paysages.

En 2018, j’ai moi-même écourté l’un de mes road trips en famille dans la ville rose de Chiang Mai tant l’air était irrespirable.

Climat dans en Thaïlande du Nord.

Le nord de la Thaïlande est situé dans les terres, entre la Birmanie et le Laos. Ici le paysage est majoritairement constitué de montagnes, de jungles et de rizières. Une destination parfaite pour la randonnée et tous les amoureux de la nature. Mais aussi pour le camping, car oui le camping devient de plus en plus populaire au pays du sourire.
Mais pour profiter pleinement de votre séjour, il est essentiel de connaître les saisons et c’est pour cela que cet article est là.

La saison sèche :

Correspondant à l’hiver, allant des de novembre à février. Pendant cette période, les pluies sont très rares. Ce n’est pas l’idéal pour venir admirer les belles rizières, car les récoltes sont fon bien souvent en octobre-novembre! La Thaïlande du Nord constitue une région montagneuse dans laquelle les températures vacillent entre 0°C et 15°C les nuits de novembre à janvier. Une saison hivernale où pulls et chaussettes seront vos meilleurs amis durant la nuit ou en attendant que le soleil vous réchauffe.

La saison chaude :

Cette saison est de courte durée, mais intense, allant de mars à mai environ. La sécheresse est très présente sur le territoire nord du pays. De plus, c’est la période des brûlis (voir la pire saison pour visiter le nord), créant alors des brouillards immenses et néfastes.

La saison des pluies :

Enfin, de juin à octobre c’est la saison des pluies autrement dit, chaleur, humidité et nature luxuriante ! Si le mois de juin reste le plus agréable, les mois de juillet et août sont souvent synonymes de fréquentes, mais courtes pluies durant la journée ou pendant la nuit. Les températures peuvent atteindre les 40°C.

La meilleure saison pour partir en Thaïlande le sud.

La meilleure saison pour se détendre sur les plages du sud, sans que cela soit rempli de touristes varie d’une côte à l’autre. À l’ouest, la période parfaite s’étend de janvier à mars ; tandis qu’à l’est elle est décalée de février à avril. Je vous conseille d’être vigilants sur les îles du sud entre juillet et octobre à cause des moussons. Personne n’a envie de voir ses vacances partir en cacahuète à cause d’un bateau resté à quai…

Climat dans en Thaïlande du Sud.

Le sud de la Thaïlande a bâti la réputation du pays grâce à sa capitale et ses îles paradisiaques. Mais il faut savoir qu’encore une fois qu’entre le golfe de Thaïlande et la mer d’Andaman le climat peut changer.

  • Sur la côte ouest / mer d’Andaman (Phuket, Krabi, etc.) : la saison des pluies débute en avril et s’achève en octobre. Il faut également noter que les mois de mai et octobre peuvent être sujets aux cyclones, la côte ouest étant plus exposée aux risques naturels. Pour ce qui est de la saison sèche, on relève un pique de chaleur au mois de janvier et février.
  • Sur la côte est / golfe de Thaïlande (Surat Thani, Koh Samui, Rayong, etc.): la saison des pluies commence en juin et se s’étale parfois jusqu’en novembre. Pour ce qui est de la saison sèche, elle est à son apogée en février et en mars.

Ces informations sont générales et en aucun cas des vérités absolues. Le temps peut varier et variera de plus en plus à cause du dérèglement climatique. Vous n’êtes jamais à l’abri d’un caprice de mère Nature ou d’une belle surprise et c’est bien là toute la magie de la nature.

Bonus : La meilleure saison pour faire de la plongée en Thaïlande.

La plongée, quel que soit votre niveau, est une activité incroyable pour découvrir la richesse marine du Golfe de Thaïlande et/ou de la mer d’Andaman. Avec ses deux façades maritimes, la Thaïlande offre aux plongeurs des spots toute l’année, toujours dans une eau à 27°C.

En fonction de la saison, variant d’une côte à l’autre, les conditions de plongées sont plus ou moins optimales. Néanmoins, si la saison est mauvaise à l’ouest cela signifie qu’elle est meilleure à l’est, et vice versa 😉

Ainsi, pour découvrir les fonds marins de la mer d’Andaman, la meilleure saison commence en novembre et se termine en fin avril, juste avant les moussons. Avec la haute saison touristique de décembre et janvier les bateaux se mêlent par dizaine (minimum) sur les spots les plus réputés alors, si vous voulez de la tranquillité ce n’est probablement pas le moment idéal.

Les îles de Koh Tao, Siliman, ains que le parc National d’Ang Thong sont entre autres riches en faunes et en flores sous-marines et c’est de décembre à février que la période est réputée pour voir les grands poissons pélagiques. Si vous voulez tenter votre chance auprès d’un requin-baleine ou des raies mantas, préférez les mois de février à avril. Pour plus de détails, le site d’Ultramarina est très complet.

J’espère que toutes ces informations vous auront fait voyager et vous aideront à planifier au mieux votre prochain voyage au pays du sourire.

À lire aussi :

En raison de la pandémie de coronavirus, des restrictions d’entrée et de déplacement peuvent s’appliquer. Il est indispensable de s’informer en temps réel auprès des conseils aux voyageurs du ministère des Affaires étrangères.

Merci à Élisa qui a contribué à la rédaction de cet article.

Vous pouvez également aimer :