Vous préparez votre voyage en Thaïlande et vous cherchez un lieu pas comme les autres ? Cela tombe bien, nous allons aujourd’hui vous amener à la découverte d’une petite pépite nichée dans le Nord du Royaume de Siam (Thaïlande) , non loin de la frontière birmane. Bienvenue à Pai ! Nous vous donnerons aussi un itinéraire pour découvrir la boucle de Mae Hong Song en fin d’article.

Pai est une adorable ville située au nord-ouest de Chang Mai. Cet endroit repéré il y a une dizaine d’années par les routards est un petit écrin  de tranquillité que beaucoup qualifient d’hippie.

Effectivement, Pai attire les voyageurs en quête de repos. La vie y est douce, la nature environnante magnifique et cette ville possède toutes les infrastructures susceptibles de plaire au plus grand nombre.
Méditation, yoga, trekking, road trip, cours de cuisine, randonnées, soirées animées et autres… Il y en a pour tous les goûts ! L’aventure vous tente ?Embarquez avec nous, on vous livre ici de quoi préparer sereinement vos  prochaines vacances à Pai.

Où se situe Pai ?

Pai se trouve à environ 130 km de Chiang Mai, dans la province de Mae Hong Son, non loin du Myanmar (une centaine de kilomètres). C’est une petite ville parfois emmitouflée dans son manteau de brume, entourée par les montagnes. L’origine de son nom provient de la rivière Pai qui traverse la ville et rejoint le Myanmar. Pai est essentiellement peuplée par les Yao (ou Mien), un peuple originaire du sud de la Chine installé dans le nord du royaume de Thaïlande depuis le milieu du XIXe siècle. Quelques expatriés y ont également posé leurs valises pour profiter d’une vie douce et reposante.

Comment se rendre à Pai ?

 Vous êtes à Bangkok et l’envie vous prend d’explorer le nord de la Thaïlande en vous rendant à Pai ? On vous explique ici comment procéder !
Il faudra d’abord rejoindre Chiang Mai. Appelée « La ville rose » située à 800 kilomètres au nord de la capitale thaïlandaise, parmi les plus hautes montagnes du pays.

Étape 1 : Trajet de Bangkok à Chiang Mai.

  • En bus : Tarif le plus économique, mais le parcours est très long également ! Il y aura entre 9 et 12h de trajet en fonction de la compagnie choisie. Nous vous invitons à sélectionner les bus VIP de nuit de la compagnie SONBAT TOUR.  Comptez entre 11€ et 25€ l’aller en fonction du niveau de confort (couchettes, climatisation, etc.)
    Il faudra vous rendre à la gare routière de Mo Chit à Bangkok. Vous avez la possibilité d’acheter vos billets dans une agence de voyage, sur le site de 12.go ou directement à la gare, mais quelques jours avant votre départ selon l’affluence touristique et surtout si vous voyagez a plusieurs. Découvrez les saisons thaïlandaises ici.
  • En avion : plusieurs compagnies aériennes effectuent la liaison quotidienne. Pour vous simplifier la vie, nous vous conseillons de comparer les prix sur Skyscanner par exemple. Comptez entre 65€ et 90€ le trajet aller-retour pour à peu près 1h de vol (aller). Si possible réservez votre billet a l’avance afin de bénéficier de tarifs intéressants.
    Note: les vols domestiques en Thaïlande s’effectuent depuis bien souvent de l’aéroport de Don Mueang et non pas de Suvarnabhumi (vols internationaux), vérifiez bien pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

À Chiang Mai l’aéroport se trouve à environ 5km du centre-ville. Il faudra prévoir environ 150 bahts pour rejoindre la vieille ville en taxi et environ la même somme en tuk-tuk (en fonction des négociations ! ).

  • En train: ce trajet est très apprécié des voyageurs bien qu’il soit assez long. Mais si vous privilégiez le slow travel nous ne pouvons que vous encourager à choisir ce mode de transport plus écologique qui sera un voyage dans le voyage. Le trajet dure entre 12 et 15 heures ; vous aurez donc la possibilité de choisir un train-couchette et nous vous le recommandons fortement pour passer la nuit à bord (n’oubliez pas de réserver à l’avance). Vous pouvez jeter un oeil sur le site 12go.asia et aller vérifier les horaires sur le site officiel de la SNCF locale et même réserver par téléphone (numéro sur leur site).
    Vous pourrez vous restaurer dans le train grâce aux nombreux vendeurs ambulants qui défileront le temps du trajet. C’est d’ailleurs tres dépaysant de voir l’ambiance que dégagent les trajets en train.
    Autre avantage : le prix ! Environ 15€ pour le trajet aller. Il ne vous reste plus qu’à profiter du voyage et admirer les sublimes paysages.

N’oubliez pas de prendre un petit pull, la climatisation est toujours très voir trop présente dans l’ensemble des transports comme dans tous les pays d’Asie du Sud-Est !

Étape 2 : Trajet de Chiang Mai à Pai.

Depuis Chiang Mai (Arcade bus station) réservez votre billet en mini van dans votre guest house, dans une agence de voyages ou directement à la gare en amont (plus économique, environ 180 bahts). Autre option, plus économique, mais moins confortable, les songthaeo. Ces pick-up sont à partager avec  le maximum de personnes, mais aussi bien souvent avec quelques cartons de livraison. Le prix imbattable est de 80 bahts, mais pour l’avoir testé, le confort est spartiate. Ces deux options vous déposent dans le centre même de Pai, c’est d’ici aussi que se font les départs que nous invitons à réserver au moins la veille pour le lendemain.

Attention route de montagne ! La route est très sinueuse et on ne compte pas les innombrables lacets qu’il faudra parcourir. Allez, on vous en dit un peu plus quand même ! Pour être précis 762 virages pour 130 kilomètres. Une route sur laquelle se régaleront nos amis motards (paragraphe sur la boucle de Mae Hong Son un peu plus bas) ! N’oubliez pas d’amener un peu d’huile essentielle de menthe poivrée ou plus, contre le mal des transports, cela pourrait s’avérer utile.

Pai, la petite ville (encore) hippie ?

Si vous avez déjà entendu parler de Pai, c’est sans doute l’adjectif qui est le plus souvent revenu à vos oreilles. Effectivement, l’ambiance y est plutôt « baba cool » et décontractée, parfaite pour se relaxer! Il faut dire que la magie opère de suite: entre la sensation d’être loin de tout, au milieu des puissantes montagnes tout en ayant à sa disposition les commodités nécessaires, que demander de plus ?

Dans les rues vous tomberez sur des affiches de cours de yoga, de séances de méditation, vous passerez également devant de petits restaurants biologiques et végans, mais aussi plusieurs bars à ambiances situent majoritairement dans l’unique rue pitonne qui très animées et vivante en soirée… Par ailleurs, si vous aimez la musique, sachez que le festival de jazz qui se déroule chaque année pourra vous plaire.

Ne vous détrompez pas, Pai reste un point de passage pour beaucoup de backpackers et cette petite ville est devenue très populaire depuis quelques années. Néanmoins nous trouvons que le charme en reste inchangé et l’atmosphère (probablement mise en scène au départ5k) très agréable. Un véritable appel au farniente et au repos.

Que faire à Pai ?

  • Hot Springs Sai Ngam : sources d’eau chaude au beau milieu d’une forêt luxuriante. Attention pierres glissantes ! Ces sources sont moins proches de la ville, mais moins fréquentées aussi. Il vous en coûtera 20b par personne.
  • Tha Pai Hot springs : La source la plus visitée, mais aussi à mon sens la plus jolie. L’endroit idéal pour un moment de détente dans une eau naturellement chaude au cœur de la nature. 300 bahts (soit le salaire journalier d’un thaïlandais au smic) par personne, 8 euros pour ce petit plaisir.
  • Pai Canyon : Le canyon n’est pas immense, mais ce type de paysage est plutôt inattendu pour le Royaume de Siam. Y, aller pour le coucher du soleil reste une très bonne option ! Soyez vigilant surtout avec des enfants en bas âges, c’est un lieu naturel et quasiment pas sécurisé.
  • Pam Bok Waterfall : Cette belle cascade est entourée de hautes falaises avec une piscine d’eau douce au pied des chutes. Elle est moins touristique que la cascade de Moe Pang à Pai, ce qui signifie que vous l’aurez probablement pour vous. En saison sèche, de janvier à mai, comme dans beaucoup de cascades, il n’y a qu’un filet d’eau.
  • Bamboo bridge : Proche de la cascade précédente, voici un petit arrêt sympa à faire. La saison humide est l’idéal pour y découvrir les rizières luxuriantes. En repartant direction pai,  à une centaine de mètres sur gauche, se trouve un petit restaurant donnant sur une jolie vallée. C’est reposant et on y mange très bien.
  • Mae Yen waterfall : Une cascade qui se mérite, mais qui offre un décor qui en vaut la peine. Pas moins de 3 heures de randonnée avant d’accéder dans ce lieu magique où vous pourrez faire trempette et profiter du lieu.
  • Les grottes de Tham Lod : Il y a énormément de grottes au nord de la ville et celles-ci sont les plus connues. C’est 300 bahts par personne plus 150 bahts par guide, la plupart du temps une vieille dame munie d’une lanterne à pétrole. Trois cavernes sont visitées, toutes reliées par ce qui ressemble à un long tunnel formé par une rivière sous la montagne. C’est agréable et la lanterne permet donne une ambiance particulière.
  • Le big Buddha : Lieu très populaire de Pai, ne vous contentez pas uniquement du bouddha, je vous invite à visiter le temple qui a pris feu il y a quelques années qui se trouve plus bas. C’est aussi un spot famous pour le coucher du soleil et c’est gratuit.
  • Le village Chinois : Cette attraction est à mon sens sans grand intérêt, mais si vous avez du temps a perdre, le point de vue peut être l’occsionde faire de jolies photos. Ce village n’est pas authentique, c’est un lieu touristique située proche d’un vrai village quant a lui, d’une ethnie chinoise.

Où dormir à Pai ?

Petit budget:

  • «  Good Life Dacha Homestay »  : 8€ la nuit pour une chambre double avec salle de bain commune. Ambiance décontractée avec plein de bonnes vibrations.
  • «  Golden Huts – Chill Bungalows in town » : 6€ la nuit pour 2 lits simples dans de mignons petits chalets. Vue sur jardin et montagnes.

Budget moyen:

  • « Pai Nam Now » : 23€ la chambre double avec ventilateur. Super emplacement et accueil extraordinaire.
  • « Kuad Khon Thoe Pai Cottage »:  30€ pour un grand lit double dans un cottage.  Vue sur la vallée de Pai depuis la piscine. Le personnel est adorable et le petit-déjeuner excellent. À 5km du centre.

Budget Plaisir:

  • « Pai Village Boutique Resort  » : pour sa piscine, son atmosphère paisible. À partir de 45€ la chambre double avec petit-déjeuner.
  • « Family House Zen Boutique Resort » : 100€ la chambre double avec petit-déjeuner. Personnel très accueillant, centre-ville à 5 min à pied et chambres épurées.
  • « Reverie Siam »: 130€ la chambre double avec vue sur montagne. Petit hôtel de luxe décoré avec beaucoup de goût, un charme fou !

Où manger à Pai ?

  • Le night market : un incontournable lors de votre séjour à Pai ! Au programme d’innombrables petits stands de nourriture : wraps avocat à tomber, brochettes, spring rolls, bananes frites, l’intournable pad thaï et autres rôtis (petite crêpe délicieuse que l’on mange en version sucrée ou salée).
  • « Two Sisters Restaurant » : petit restaurant familial, cuisine thaïlandaise à prix plus que correct.
  • « Chew Xin Jai » : cuisine végétalienne thaïe très savoureuse à petit prix.
  • « Om Garden Cafe » : endroit très agréable et chaleureux, parfait pour le petit-déjeuner. Restaurant au calme dans un joli jardin.
  • « Boomelicious Cafe »  et « Wiching Well » : deux adresses coup de cœur pour les déguster de délicieux breakfast européen du type Pancakes, smoothies bowl etc.

Découvrir les alentours de Pai, notre itinéraire sur 5/6 jours.

Pai peut être une étape si vous décidez de faire la boucle de Mae Hong Son le temps d’un road trip en Thaïlande du Nord. Si vous choisissez cette option nous ne pouvons que vous conseiller de favoriser le slow travel dit voyage lent. D’une part parce que la route de montagne est fatigante et éprouvante. Il se peut que vous ressentiez le besoin de faire des haltes de deux ou trois jours pour vous reposer. D’autre part, qu’il est bon de prendre le temps d’admirer les paysages de cette fabuleuse région et de discuter avec ses habitants… Cette boucle est l’occasion idéale de traverser de petits villages, de faire l’expérience de la Thaïlande hors des sentiers battus.

Itinéraire en 7 étapes :

  1. Départ de Chiang Mai où vous pourrez louer un scooter. Nous vous conseillons de vous rendre chez Vanessa’s Motorbike Hire (250 bahts la journée/ 1000 bahts la semaine, 2500 bahts le mois) pour trouver des scooters bien entretenus sans avoir besoin de laisser le passeport en caution.

2. Chiang Mai > Pai (environ 130 km): après une cinquantaine de kilomètres sans grand intérêt vous arriverez sur la fameuse route aux 762 virages. Les paysages y sont vraiment époustouflants. Prenez le temps de quelques pauses sur le chemin pour admirer ces merveilles de la nature. Arrêt de quelques jours pour visiter et prendre le temps à Pai.

3. Pai > Mae Hong Son (110km) : en vous rendant à Mae Hong Son vous pouvez faire un détour de 10 km pour vous rendre à Lod Cave; faire une halte au Doi Kiew Lom Viewpoint pour admirer le point de vue majestueux sur les montagnes environnantes ainsi qu’au Pan Mapha viewpoint. On évite le village de Ban Rak Thai, un endroit construit pour les touristes, sans grand intérêt. Toujours sur la route le joli pont en bambou de Su Tong Pae, au milieu des rizières.

4. Mae Hong Son : visiter la ville et ses pagodes d’influence birmane (Wat Chong Kham et le Wat Chong Klan); gravir le mont Doi Kong Mu et profiter de la très belle vue offerte depuis le temple; partir à la rencontre des tribus Karen, Lisu, Mhong, Lahu, et Lua. Cela va de soi, mais nous rappelons qu’il est impératif de se montrer respectueux (ne pas prendre de photos sans leur demander l’autorisation par exemple…).

De faux villages de femmes girafes Karen ont été créés de toute pièce. Il n’y donc ici guère d’authenticité dans ses villages imaginés pour les tourismes. Les femmes y sont employées ou à l’année ou en emploi saisonnier. N’oubliez pas que les ethnies montagnardes vivent majoritairement dans les montagnes donc relativement éloignées des zones touristiques. Si vous souhaitez partir à leur rencontre, prenez le temps et contactez Marine qui pourra vous mettre en contacte avec des villages ou organismes issus d’un tourisme responsable afin de vivre un échange sincère et respecté.

5. Mae Hong Son > Mae Chaem : s’arrêter au Pha Bong viewpoint, encore une vue exceptionnelle ! Faire une halte à la cascade Mae Surin située dans le parc national du même nom.

6. Mae Chaem > Doi Inthanon : c’est un parc national qui abrite le plus haut sommet de la Thaïlande (2565 mètres). Vous pourrez visiter le parc en une journée et admirer apr exemple : les chutes d’eau de Mae Klang, les pagodes royales de la Reine et du Roi, le village Karen de Mae Klang Luang et si vous le pouvez effectuer la randonnée de Kew Mae Pan.

7. Doi Inthanon > Retour à Chiang Mai: Cette boucle est vraiment l’occasion de passer un moment hors du temps et de faire une belle immersion au cœur de la nature thaïlandaise. Certains la font en trois jours, mais cela ne nous semble pas suffisant tant il y a à voir et à admirer. Si possible, privilégiez un voyage de 5 ou 6 jours minimum pour cette mini aventure dans ces montagnes loin du tourisme de masse.

Notre avis sur Pai:

Il est vrai que Pai peut diviser: certains trouveront cette ville déjà trop touristique, d’autres sauront y trouver le calme tant recherché. Pai n’est plus ce village hippie coupé du monde; les commodités sont bel et bien présentes pour satisfaire les besoins et envies des voyageurs. Seulement nous pensons qu’il est encore tout à fait possible d’y passer d’agréables moments et de déconnecter, c’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’écrire cet article afin de vous encourager à découvrir cette région du nord de la Thaïlande qui a encore beaucoup à offrir à ceux qui prennent le temps. Pour plus de quiétude, nous vous conseillons de choisir votre guest house légèrement excentrée du centre-ville.

Le compromis idéal à nos yeux : faire la boucle Chiang Mai-Mae Hong Son avec une escale de quelques jours à Pai: un parfait mélange entre dose d’authenticité  et repos dans de bonnes conditions.

Bon voyage !

À lire aussi :

En raison de la pandémie de coronavirus, des restrictions d’entrée et de déplacement peuvent s’appliquer. Il est indispensable de s’informer en temps réel auprès des conseils aux voyageurs du ministère des Affaires étrangères.

Merci à Jenny qui a contribué à la rédaction de cet article.

Vous pouvez également aimer :