Pourquoi faire ma lessive maison ? Cela fait plusieurs semaines que je cherche tant bien que mal à changer nos habitudes de consommation à la Maison. Le déclic je l’ai eu lorsque j’ai pris conscience que l’ensemble nos eaux usées s’évacuer directement sur notre terrain puis dans un cours d’eau qui mène à la rivière. WTF ! Avec l’état de notre planète, c’etait pour moi une obligation d’agir, comme responsabilisé en un instant. Ajourdhui, je vous partage recette et astuces simples et efficaces sans que cela prenne une éternité.

Lessive maison, savon, liquide vaisselle, adoucissant et désinfectant.

Voici les cinq produits ménagers que nous consommons ici quotidiennement. Personnellement, l’adoucissant thaïlandais et son odeur qui embaume le linge pendant 4 mois je m’en fiche. Mais ma plus grosse difficulté ici, c’est que pour les Thaïs, si ça ne sent pas excessivement bon, ce n’est pas propre !

Alors j’ai testé, échoué, recommencé plusieurs recettes qui conviennent à notre planète, mais qui correspondent aussi aux habitudes de ma famille. Alors oui, j’ai bien conscience que la planète a besoin de nous rapidement, mais j’ai fait le choix de sensibiliser en douceur, mais de façon durable plutôt que de prendre le risque d’échouer.

Puisque lors des derniers partages sur Instagram, vous avez été très nombreux à interagir au sujet du DIY (do it yourself ou faire toi même si tu speak pas english) aujourd’hui, je vous embarque dans mon aventure.
Croyez-moi c’est plus simple qu’on l’imagine et probablement plus rapide que de prendre sa voiture ou aller en grande surface. Alors, comment faire votre lessive maison ?

adoucissant écologique lessive maison
Mes produits DIY dont ma lessive maison

Ingrédients pour la lessive maison

  • 40 gr de savon de Marseille en copeaux de chez Marius Fabre
  • 1 cuillère à soupe bien bombée de bicarbonate de soude de chez Naturalia
  • 1 cuillère à soupe de savon noir toujours de chez Marius Fabre
  • 2 litres d’eau
  • 15 gouttes d’huile essentielle de jasmin ou citron de chez My cosmetik
  • 2 bouteilles d’1L ou 1 grand bidon recyclé, moi j’utilise les bidons de savon noir.

J’ai partage avec vous des boutiques en ligne, mais le must est évidemment de faire vos achats sur place dans des magasins de type la vie claire, biocoop, etc. Il est aussi possible de trouver certains produits en grande surface comme le bicarbonate par exemple, mais pour les savons, ils sont bien souvent dilués et la composition peu intéressante. 

Recette de la lessive maison

  • Faire bouillir l’eau dans une cocotte ou un fait-tout. Stopper la cuisson après ébullition.
  • Hors du feu, ajouter le savon de Marseille, le savon noir et mélanger délicatement pour faire fondre les copeaux. Personnellement, j’utilise une une cuillère en bambou faite par Dédé #ouijemelaraconte
  • Pendant que l’eau tiédit, mettre le bicarbonate dans un bol puis mélanger avec un peu d’eau. Verser le mélange dans le fait-tout puis mélanger à la main ou au mixer plongeant pour obtenir plus d’homogénéité.
  • Laisser refroidir.
  • Verser les gouttes d’huile essentielle et mélanger.
  • Répartir ensuite la lessive dans vos contenants à l’aide d’un entonnoir, mais attention à la mousse. Ne remplissez pas totalement, car avec le temps la lessive se fige il faut donc laisser un espace suffisant pour secouer. (Le mélange peut être utilisé dès qu’il est refroidi).
  • Secouer avant chaque utilisation.
Lessive maison simple et écologique
Lessive maison

Lessive maison : pour aller plus loin

À l’avenir je vais privilégier les barres de savon de Marseille vert car celui en copeaux contient de l’huile de palme et comme le dit si bien ma copine mimi c’est plus économique et respectueux de l’environnement : son blog à lire impérativement ! Par ailleurs, un bon savon de Marseille porte la marque 72%. Cela signifie 72% d’huiles végétales et donc pas de sodium tallowate, graisse animale et autres cochonneries.

Puis-ce que nous y somme, pourquoi pas vous lancer dans la creation de l’adoucissant maison ? Je vous partage ma recette juste ici : Adoucissant maison. C’est simple, économique et relaxant, car l’odeur des huiles essentielles et du savon embaume la cuisine, alors pourquoi ne pas s’y mettre ?

On en parle de plus en plus, les huiles essentielles bien qu’offrant des bienfaits intéressants elles ont un impact non négligeable sur notre environnement. Selon ConsoBlog , pour produire 1 litre d’huile essentielle de rose de Damas par exemple, on a besoin de 4.000 kg de pétales, soit un champ entier ! Si ça ce n’est pas de lécologie ^^. C’est pourquoi, je vous encourage à les utiliser avec modération.

En ce moment, nous avons de la menthe et des citrons dans le jardin. Alors je laisse infuser les feuilles ou le zest dans de l’eau ou du vinaigre. L’odeur est serte plus légère, mais naturelle.

En toute transparence

Je ne suis ni scientifique ni dermatologue et ne détiens aucune vérité absolue. Je partage simplement avec vous ce qui fonctionne pour nous en espérant de tout cœur que cela vous aidera. Si c’est le cas, le meilleur moyen de me soutenir est de liker, commenter et partager cet article, qui sait cela pourrait peut-être aider quelqu’un dans votre entourage. L’effet papillon…


Marine

SUIVEZ ADVENTHAI SUR INSTAGRAM !

Vous pouvez également aimer :

2 commentaires

  1. Bonjour Marine, merci pour ta recette et ton blog que j’apprecie énormément ! Si je peux me permettre d’apporter une info … J’ai beaucoup lu que les huiles essentielles sont polluantes pour l’environnement quand elles sont rejetées dans les eaux usagées. Elles s’altèrent également quand elles sont chauffées ( comme dans la machine à laver ) et perdent, de ce fait, tout intérêt. Aujourd’hui, beaucoup les déconseillent dans les recettes » fait maison « . A confirmer … 😉

    1. Bonjour Stéphanie,
      Un immense merci pour ton retour et ton partage.
      Effectivement comme je le dis a plusieurs reprises dans les articles où je propose des l’huiles essentielles, elles sont a utiliser avec parcimonie et tu fais très bien de le rappeler. D’où l’importance de rester vigilant. Dans cette lessive l’objectif des huiles et leurs atout odorantes, qui résiste à la chaleur du mélange savonneux ainsi qu’à une température faible de la machine. Ici, je lave l’intégralité de nos vêtements à l’eau froide. Alors en effet il faut frotter un peu avant le lavage mais c’est plus économique et écologique.
      A très bientôt, j’espere.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *