On ne va pas se le cacher, qu’on le veuille ou non partir en voyage est déjà synonyme de pollution, monter dans un avion, prendre un taxi et j’en passe, malgré ces écarts néfastes mais humains, nous sommes de plus en plus nombreux à voyager plus responsable et faire attention à notre consommations globale tout au long de l’année et ça c’est déjà un premier pas qui me réjouit. Pour vous accompagner dans cette transition, laissez-moi vous présenter ma recette de déodorant simple, écologique, crémeux et qui se glissera facilement dans votre sac-à-dos et résisteras aux chaleurs Thaïlandaises. 

Déodorant et anti-transpirant la différence :

Votre meilleur ami pour votre prochain voyage en Asie, j’ai nommé le déodorant ! Randonnée, vélo, canoë ou simplement balade sous le soleil asiatique, on ne va pas se mentir, toutes ces aventures nous font transpirer ! Balayons tout de suite l’idée reçue qu’un bon déodorant doit stopper la transpiration. C’est faux  et je vous invite a comprendre pourquoi via Objectifs santé.

Transpirer est un phénomène 100% naturel et bénéfique pour l’organisme du corps qui serait peut-être plus sexy, mais dommage d’éliminer. La transpiration participe à l’élimination des déchets et des toxines organiques qui circulent dans le sang et aide à contrôler la température du corps. Utiliser un anti-transpirant quotidiennement serait donc chambouler volontairement le fonctionnement naturel de votre corps. L’objectif du jour et donc tout naturellement de réguler la transpiration sans la bloquer, en limitant les odeurs désagréables tout en protégeant la peau.  That’s it ! Oui nous sommes bilingues sur ce site… 

Pourquoi faire son déodorant naturel à la cire d’abeille :

Pourquoi utiliser de la cire d’abeille dans cette recette ? Tout simplement car celle-ci garde un aspect crémeux et ne se liquéfie pas aussi rapidement que l’huile de coco seule. Et ça, c’est un atout non négligeable quand on prévoit de venir profiter du soleil Thaïlandais. Cette recette peut parfaitement convenir même si vous ne prévoyez pas de voyager au bout du monde. Plus d’informations sur les bienfaits de la cire d’abeille : en cliquant ici !

Les ingrédients du déodorant naturel :

  • Un petit pot ou un applicateur de déodorant en stick vide que vous pouvez réutiliser. 
  • 6 g de cire d’abeille (si vous portez régulièrement des vêtements blancs, je vous recommande la cire blanche sans traitement chimique afin d’éviter les légères traces sur les vêtements clairs mais les deux fonctionnent très bien) 
  • 40 g d’huile de coco (en magasin bio) 
  • 35 g de bicarbonate de sodium (au supermarché, en pharmacie, en magasin bio) 
  • 15 g de fécule de maïs type maïzena 
  • 15 gouttes d’huile essentielle de votre choix, moi j’apprécie la menthe poivrée mais l’huile essentielle de palmarosa est aussi très recommandée pour éliminer les odeurs (bio de préférence et à utiliser avec modération) 

Faire son déodorant spécial voyage c’est simple : 

  • Mettez la cire d’abeille dans un saladier qui résiste à la chaleur et placez-le au-dessus d’une petite casserole d’eau frémissante pour faire un bain-marie. Laissez la cire fondre doucement (ne la chauffez pas plus que nécessaire). 
  • Ajoutez l’huile de coco et laissez fondre en mélangeant à l’aide d’un fouet. 
  • Retirez du feu. Ajoutez le bicarbonate, la fécule et mélangez jusqu’à obtenir une texture crémeuse. 
  • Ajoutez enfin l’huile essentielle. 
  • Transvasez dans un petit récipient étanche et laissez-le durcir au réfrigérateur.
  • Votre déodorant est prêt à être utilisé !
Deodorant special voyage

Comment utiliser votre déodorant crémeux :

Une fois votre déodorant naturel prêt, vous pouvez l’utiliser pendant 3 à 6 mois s’il le pot est bien conservé. Moi qui suis en Thaïlande, je vous garantie qu’il supporte aussi bien la chaleur que l’humidité. Concernant la quantité, appliquer une noisette du baume sous chaque aisselle à la main ou à l’aide d’une spatule en boit et cela suffit pour vous protéger d’une transpiration odorante toute la journée. Je vous conseille de l’appliquer sur une peau sèche après la douche et de le conserver à l’extérieur pour une texture plus confortable à appliquer.

Astuces et précautions de la recette :

Je vous partage quelques astuces pour un déodorant encore plus responsable et qui respecte à la fois votre peau et la planète : 

  • Utilisez des ingrédients bio autant que possible. 
  • Sélectionnez des grains de bicarbonate fins « bicarbonate alimentaire » ou bien les diluez avec le une c.a.s du mélange chaud (huile de coco/cire) avant d’ajouter la fécule de maïs. 
  • Pour la cire d’abeille, je vous invite à la commandez-la auprès d’un apiculteur si possible. 
  • Le plus important à mon sens, inutile d’acheter pour acheter. Je suis partisane d’utiliser ce que nous avons déjà, pour ne pas tomber dans la surconsommation responsable. Par ailleurs, je vous invite à découvrir cet ouvrage.

Le bicarbonate de soude est un produit naturel, mais qui peut provoquer des petites rougeurs si votre peau est très sensible et/ou réactive. Je vous conseille de tester le produit sur le pli du coude avant de l’utiliser. Par ailleurs, saviez-vous que l’huile de coco simplement appliquée sous les aisselles évitait les mauvaises odeurs ? Cependant, cela risque fortement de laisser quelques traces sur vos vêtement.. Alors a moins de porter des marcels, très, trop large, il serait plus judicieux de tester cette recette. 

On en parle de plus en plus, les huiles essentielles bien qu’offrant des bienfaits intéressants elles ont un impact non négligeable sur notre environnement. Selon ConsoBlog, pour produire un pour produire 1 litre d’huile essentielle de rose de Damas par exemple, on a besoin de 4.000 kg de pétales, soit un champ entier ! C’est pourquoi, je vous encourage à les utiliser avec modération. 

Par ailleurs car tout n’est pas tout rose ou tout noir, elles peuvent présenter certaines contre-indications notamment la menthe pour les femmes enceintes. Je vous laisse le soin de vous renseigner à ce sujet en fonction de vos particularités.  

deodorant

Pour aller plus loin :  

Si vous avez envie de convertir l’intégralité de votre trousse de toilette en produits naturels et « fait maison », n’hésitez pas à me faire part de vos envies en commentaire, je serais heureuse vous partage d’autres recettes. 

Et prochainement, la recette du dentifrice maison. En attendant, vous pouvez découvrir mes recettes de lessive maison et d’adoucissant écologique en cliquant ici.

Je ne suis ni scientifique, ni dermatologue et ne détiens aucune vérité absolue. Mon objectif premier et simplement de partager avec vous ce qui fonctionne pour moi en espérant de tout cœur que cela vous sera bénéfique alors; si cette recette vous a plu, le meilleur moyen de me soutenir est de liker, commenter et partager cet article, qui sait cela pourrait peut-être aider quelqu’un dans votre entourage. L’effet papillon… 

Merci à Laetitia d’avoir participé à la rédaction de cet article.

Vous pouvez également aimer :

2 commentaires

  1. Bonjour
    Huile essentielle palmarosa pour éviter odeur de transpiration. Ça peut été sympa d’en rajouter quelques gouttes à la recette.
    J’utilise cette huile essentielle 1 goutte sous chaque aisselle . Et ça marche bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *