Alors non l’omelette thaï ne pourra jamais remplacer notre traditionnelle omelette aux cèpes made in France, mais à l’inverse rien ne remplacera une délicieuse et gourmande omelette thaïe. Dans cette nouvelle recette inspirée de la cuisine de mon mari Thaïlandais, je vous invite à ajouter une touche thaïe dans vos plats. Alors en cuisine, enfilez votre tablier et sortez votre wok !

Ingrédients pour l’omelette thaï

Pour commencer à voyager au pays du sourire, pas besoin de votre sac à dos ni de vos lunettes de soleil pour cette fois, voici tout ce dont vous aurez besoin pour réaliser la recette de l’omelette thaï made in Chiang Raï.

  • 4 œufs (de poules élevées en pleine air si possible)
  • 3 gousses d’ail
  • 2 tomates de saison
  • 1/2 citron pressé
  • 1/2 oignon émincé
  • Herbes (ciboulette, basilic, persil ou coriandre)
  • 1 cuillère à café de Rosedee
  • Sauce soja (facultatif)
  • Sel et huile
  • Huile

Recette de l’omelette thaï

  • Émincer les tomates, l’oignon, les herbes.
  • Dans un saladier, mettre les tomates, l’oignon, les herbes, les œufs, le jus de citron et la sauce soja puis mélanger (rien que ça!).
  • A l’aide de la lame d’un couteau, écraser l’ail.
  • Faire chauffer l’huile dans un wok, puis ajouter l’ail pour le faire dorer (pas noircir).
  • Ajouter le mélange (œufs, légumes, herbes) et remuer énergiquement au centre du wok à l’aide d’une fourchette afin que l’ensemble de l’omelette soit cuit.
  • Afin de faciliter la cuisson, assurez-vous qu’il y a suffisamment d’huile puis faire pivoter le wok (comme avec une crêpière).
  • Si vous vous sentez prêt, vous pouvez retourner l’omelette comme une crêpe. Dans un wok bien huilé, c’est plus simple que l’on imagine. Sinon couvrir afin de faciliter une cuisson homogène. L’omelette doit être croustillante sur les bord, c’est ce qui la rend unique.
  • Accompagnée d’une salade verte ou d’une poêlé de légumes sautés et de riz comme en Thaïlande vous allez vous régaler.
  • Bonne dégustation.

Bonus pour réussir son omelette thaï

Ce n’est pas parce que c’est mon mari que je vous dit cela mais, la meilleure omelette que j’ai mangé c’est celle de Dédé. Qu’elle soit nature ou agrémentée de légumes c’est toujours un délice. Mais quelles sont les bonnes astuces ?

  1. L’un des secrets de l’omelette thaïlandaise, c’est qu’elle est frite dans l’huile. Voilà pourquoi si vous réalisez cette recette dans une poêle, vous ne retrouverez pas le goût de l’omelette thaïe. Alors encore une fois sortez le wok !
  2. Le second secret, c’est le rosedee. J’en parle beaucoup dans toutes nos recettes, car ce condiment apporte une saveur que vous ne pourrez remplacer. Pensez à lire l’article Cuisine thaïe : Les basiques.
  3. Si vous voulez un peu plus d’épice, il vous suffit d’ajouter à l’ail quelques piments et du sel dans un pilon et pilonner et suivre ensuite le reste des étapes de la recette.
  4. Une salade en fin de vie qui traîne dans le frigo ? C’est le moment de la couper finement et l’ajouter à votre prochaine omelette. Car oui, comme l’endive la salade verte se cuisine aussi bien en plats froids que chauds. J’ai même une préférence pour celle-ci car moi amer que sa cousine. Alors n’attendez pas que votre salade fasse la tête et dépêchez-vous de la cuisiner.

Recette de l’omelette thaï à télécharger

recette omelette thaï

Merci pour votre passage sur le site Adventhaï. Si vous en avez l’envie, sentez-vous libre de m’envoyer vos réalisations via les divers réseaux sociaux. Sachez aussi que je me ferais un plaisir de répondre à vos questions dans l’espace commentaire.

Enfin, si vous aimez passer du temps ici, la meilleure façon de soutenir ce site et le travail que je fournis c’est en laissant un petit cœur, un commentaire et en partageant cet article.

Marine

SUIVEZ ADVENTHAI SUR INSTAGRAM !

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *